Table de chevet en plexiglas - Michel Dumas pour Roche Bobois

Table de chevet en plexiglas - Michel Dumas pour Roche Bobois

110.00

H37 x L40 x 40 cm 

70’s

Structure en Plexiglas fumé
Sur roulettes en acier et caoutchouc       

État : Très bon — Cet article vintage n'a pas de défaut, mais peut avoir de légères marques d'usure.

Add To Cart

À propos du Fabricant

Roche Bobois

En 1950, l’homme d’affaires français Jacques Roche ouvre un magasin de meubles Rue de Lyon, dans le centre de Paris, rejoint ensuite par ses deux fils, Philippe et François. Au même moment et dans la même ville, Patrick et Jean-Claude Couchan ouvrent leur propre magasin de meubles Au Beau Bois, Boulevard de Sébastopol. Les futurs associés ne se rencontreront qu’en 1960 au Salon du Meuble Scandinave, qui se tient tous les ans à Copenhague. Décidant de s’associer, les familles Roche et Couchan conçoivent ensemble leur première collection de meubles et introduisent leur marque et l’esthétique nordique  sur le marché français. L’année suivante, une campagne nationale de publicité est lancée par le biais du magazine Elle, ainsi qu'une nouvelle identité de marque formée des deux noms : Roche Bobois.

Coïncidant avec l’arrivée de la télévision dans de nombreux foyers, les années 1970 marquent le début d'une nouvelle ère dans le design de meubles : la centralité (figurative et littérale) du canapé . Profitant de la demande croissante pour les canapés et les chaises longues confortables, Roche Bobois collabore avec l’artiste-designer Hans Hopfer, qui a conçu un système d’assise modulaire pour l’entreprise française. Le Canapé Mah Jong  (1971) symbolise l’importance croissante de la relaxation à la maison et l'informalisation des meubles. Il était composé de trois parties distinctes et selon la préférence de l’utilisateur, le Mah Jong pouvait être transformé en canapé, en lounge chair, ou en lit. Il reste à ce jour le canapé le plus vendu de Roche Bobois.

Roche Bobois continue de créer des meubles innovants, comme ceux des collections Les Provinciales (années 1980) inspirée des meubles traditionnels français et Les Voyages (années 1990), tournée vers les anciennes colonies françaises et conçue en réponse à la demande croissante pour les meubles de style ethnique.

Aujourd’hui, Roche Bobois compte plus de 250 boutiques dans 50 pays différents, avec des collections de meubles qui comprennent des canapés, des fauteuils , des tables cocktail , des chaises de salon , des enfilades , des lits et des accessoires, dont des luminaires , des coussins , et des tapis . Au cours des décennies, Roche Bobois a collaboré avec d’importants designers contemporains, dont Ora Ito, Cédric Ragot, Sacha Lakic, Christophe Delcourt et Stephen Burks, ainsi qu’avec des maisons de haute couture renommées, comme Jean Paul Gaultier (pour son 50ème anniversaire), Sonia Rykiel et Missoni.