Table basse Metaphora - Massimo & Lella Vignelli pour Martinelli Luce

Table basse Metaphora - Massimo & Lella Vignelli pour Martinelli Luce

3,000.00

H22 x L98 x P98 cm

70’s

Quatre formes de la géométrie euclidienne, le Cube, le Cylindre, la Sphère et la Pyramide, en marbre de Carrare, représentent la base de la table. Les formes en marbre supportent un plateau en verre transparent et épais. Les quatre éléments sont indépendants et peuvent être positionnés librement.

État : Bonne qualité — Cet article vintage est totalement fonctionnel, mais il montre des signes d’usure comme des égratignures, des impacts, une décoloration ou des petits défauts de rembourrage.

Add To Cart

À propos du designer

Massimo & Lella Vignelli

Depuis plus de 50 ans, Massimo et Lella Vignelli, couple originaire d’Italie, collaborent sur un grand nombre de projets emblématiques de design allant de la production, à l’impression, l’intérieur et l’exposition.

Massimo Vignelli est né à Milan en 1931. De 1948 à 1950, il étudie l’architecture à la Accademia di Belle Arti di Brera de Milan, avant d’étudier à la Politecnico de Milan (1950-1953) et l’Université de Venise (1953-1957). Lors de ses études, il conçoit des luminaires pour Venini, célèbre verrier de Murano.

Lella Vignelli, née Valle en 1934 à Udine, en Italie. De 1955 à 1958, elle étudie l’architecture au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Cambridge. Avant de rentrer en Italie, elle travaille comme designer chez Skidmore, Owings & Merill. En 1962, elle obtient son diplôme d’architecture à l’Université de Venise.

Le couple se marie en 1957 et fonde le Lella and Massimo Vignelli Office of Design and Architecture à Milan en 1960. Dans ce studio, sont conçus surtout des accessoires de bureau, des articles de maison, des graphismes et du mobilier, pour des clients comme Pirelli and Olivetti, parmi d’autres. En 1956, les Vignelli déménagent à Chicago pour y fonder le studio Unimark International (1965-1971), avec six autres designers. Il se spécialise dans le design graphique à destination des entreprises, comme par exemple American Airlines, knoll, Bloomingdales, Ford, ou encore Saks Fifth Avenue. C’est notamment grâce au travail de Massimo que la police Helvetica a été rendue célèbre aux Etats-Unis. En 1971, le couple fonde Vignelli Associates (Vignelli Designs depuis 1978) à New York, et continue de travailler ensemble jusqu’à la mort de Massimo en mai 2014.

Les Vignelli ont largement contribué à importer le design contemporain italien aux Etats-Unis. Leur esthétique est marquée par l’équilibre, l’élégance, la simplicité et la polyvalence du designer, qui devrait pouvoir concevoir tout ce qu’il souhaite. Parmi leurs projets notables, on compte l’empilable Knoll Handkerchief Chair (1982-87), les Heller Stacking Dishes, en mélaminé moulé coloré, ou encore le plan du métro de New York en 1972. En plus de leur activité de design, les deux ont enseigné, écrit et participé à de nombreux jurys durant leur carrière. Leur travail a été exposé à travers le monde, notamment en 1980 à l’occasion d’une rétrospective à la New York’s Parsons School of Design. En 1982, les Vignelli reçoivent la AIGA Gold Medal. En 2008, le couple fait don de la totalité de leurs archives au Rochester Institute of Technology de New York. Aujourd’hui, on peut trouver ces archives dans un bâtiment conçus par le couple et construit en 2010, le Vignelli Center for Design Studies.

À propos du Fabricant

Martinelli Luce

Martinelli Luce a grandement contribué au design italien et a été un producteur de luminaires important dans la seconde moitié du 20ème siècle en créant des luminaires novateurs qui ont été primés au fil de son histoire colorée et en collaborant avec quelques- uns des plus gros noms du design italien. Fondée en 1950 par le designer Elio Martinelli (1921-2004) à Lucca, l’entreprise a évolué depuis sa fondation pour produire de nombreux designs de luminaires d'utilisation personnelle et commerciale.

Exposé à l’industrie de luminaires depuis un jeune âge, Martinelli rejoint l’entreprise familiale, fondée dans les années 1930. Souhaitant développer et produire ses propres luminaires, Martinelli fonde Martinelli Luce et se concentre sur le design d’intérieurs, la production de luminaires pour des boutiques, restaurants, hôtels et autres. L’affaire grandit rapidement et devient un nom de référence célèbre pour le design de luminaires italien.

En 1966, Martinelli Luce est invité par le designer Gio Ponti à participer à la première édition de l’exposition de design internationale Eurodomus à Turin. Martinelli Luce expose de nouveau en 1968, 1970 et 1972, tout comme à la 14ème et 15ème Milan Trienniale en 1968 et 1973. Au cours de sa carrière, Martinelli s'intéresse à de nouveaux matériaux (comme le méthacrylate plastique), qu’il utilise pour créer des luminaires à la fois fonctionnels et extrêmement novateurs. Le travail de Martinelli est représentatif de l'esthétique mid-century moderniste italienne et se caractérise par une géométrie organique, à la fois rationaliste et expressive. Parmi les pièces remarquables on compte, entre autres, les lampes de bureau space-age Bolla (1960),  Globo (1962), Serpente (1965),  Stivale(1967), Cobra (1968), Foglia (1969), Millepiedi (1972), Elmetto (1976), Dobermann (1980) et Nuvole Vagabonde (1992-9).

Depuis sa fondation, Martinelli Luce collabore avec de nombreux designers talentueux et renommés tels que Gae Aulenti, Michel Bouquillon, Marco De Santi – Studio Natural, Angelo Micheli, Luc Ramael,  Karim Rashid, Marc Sadler, Brian Sironi, Studio 4P1B, Studio Lucchi & Biserni, Studio Orlandini, Massimo and Lella Vignelli et beaucoup d’autres. D’autres designs remarquables incluent : Pipistrello (1965) par Aulenti, la lampe de bureau Ruspa (1968), Profiterolle (1968) par Sergio Asti et les lampes de bureau Scafandro (1972).

Au fil des années, Martinelli Luce a reçu de nombreuses récompenses, y compris les prix iF Product Design, Compasso D’oro en 2011 et le ADI Design Index Award en 2011 et 2015. Les designs célèbres de Martinelli Luce sont inclus dans les collections permanentes de musées majeurs comme le Montreal Decorative Arts Museum, le Metropolitan Museum of Art in New Yorket le Museum of Art à Philadelphie.

Martinelli est décédé en 2004 mais l’entreprise est toujours en activité et est dirigée par la fille de Martinelli, la directrice artistique et designer Emiliana. Le fabricant propose désormais une large gamme de luminaires à faible consommation d'énergie conçue pour les bureaux, les boutiques, les cinémas, les hôtels, les musées, le secteur commercial et les espaces extérieurs.