Table de salle à manger M1 - Angelo Mangiarotti pour Skipper

Table de salle à manger M1 - Angelo Mangiarotti pour Skipper

14,000.00

H71 x D130cm

70’s

La table M est une table entièrement en marbre avec un pied central tourné qui est plus large à la base et plus étroit vers le haut.
Le plateau circulaire est posé sur ce pied par la seule gravité.
La table M est le premier exemple d'utilisation du marbre par Angelo Mangiarotti pour la construction d'objets conçus comme des meubles pour la maison.

État : Très bon — Cet article vintage n'a pas de défaut, mais peut avoir de légères marques d'usure.

Add To Cart

Angelo Mangiarotti

Célèbre pour son approche recherchée et contrôlée des matériaux, l’architecte, sculpteur et designer italien Angelo Mangiarotti est né en 1921 à Milan. Après avoir obtenu son diplôme d’architecture à la Politecnico di Milano en 1948, il déménage aux Etats-Unis en 1953. Professeur invité à l’Illinois Institute of Technology, il rencontre Frank Lloyd Wright (1867-1959), Walter Gropius (1883-1969), Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969) et Konrad Wachsmann (1901-1980), les grands architectes qui vont énormément influencer son travail par la suite.

En 1955, Angelo Mangiarotti revient à Milan et ouvre son entreprise d’architecture avec l’architecte italien Bruno Morasutti (1920-2008). Le duo conçoit des institutions industrielles, résidentielles et culturelles, comme le Via Cantore Skyscraper (1955) à Genova et the Mater Misericordiae Church(1957) à Milan. Leur partenariat se termine en 1960.

De 1963 à 1990, Angelo Mangiarotti est maître de conférence dans plusieurs écoles d’architecture et de design réputées, en Italie et à l’étranger. En 1989, il fonde Mangiarotti & Associates à Tokyo. De 1989 à 1992, il est directeur créatif à Colle Cristalleria.

En plus de ses créations architecturales, le portfolio d’Angelo Mangiarotti inclut un grand panel de projets créatifs, allant des sculptures comme Cono-cielo (1987) aux cendriers Fratelli Brambilla (1968), qui témoignent de son talent dans l’utilisation des matériaux traditionnels tels que le verre et le marbre. Ses designs sont produits par les marques les plus progressives de son temps, comme Artemide, Bernini, Cappellini, Knoll et surtout Skipper, qui a produit l’Incas Table (1978), l’Estral Shelving System (1981), la Chicago Chair (1983) et la Central Table (1985), parmi d’autres. On le connaît aussi pour sa collection de verre Murano appelée Giogali Lighting (ca. 1967) produite par Vistosi.

Au cours de sa carrière, Angelo Mangiarotti a gagné de nombreux prix et récompenses, en design comme en architecture. Parmi ces récompenses, on compte le Domus Formica Award (1956), le Prix Européen de la Construction Métallique (1979), le Career Compasso d’Oro (1994) et le Marble Architectural Award (1994, 2007). Son travail a été exposé lors de plusieurs expositions dans le monde, comme le Centre Pompidou de Paris, le Triennale Design Museum de Milan et la Gallery MA de Tokyo.

En 2012, Angelo Mangiarotti, alors âgé de 91 ans, décède à Milan. Sa fille Anna Mangiarotti (née en 1950) est professeur de technologie architecturale à la Politecnico et travaille de près avec Vistosi dans la production des designs de son père, mais aussi des siens. Depuis 2010, Agape Casa a obtenu les droits pour produire certains des plus grands designs d’Angelo Mangiarotti.