Togo 3 places - Michel Ducaroy pour Ligne Roset

Togo 3 places - Michel Ducaroy pour Ligne Roset

2,300.00

H70 x L174 x P102 x A 38cm 70’s

Structure monobloc en mousse recouverte de velours d’ameublement anti-tâches bleu poudré

Togo, à la forme d’oreiller et au corps sans structure et rempli de mousse, qui a permis à Michel Ducaroy et à Ligne Roset de se démarquer dans le monde du design. Lancée au Salon des Arts Ménagers de 1973 à Paris, la collection Togo a depuis été vendue à plus d’un million de consommateurs dans plus de 50 pays.

État : Restauré — Cet article vintage est en très bon état car il a été restauré avec une nouvelle tapisserie

Vous pouvez également choisir la couleur de votre choix ici

Add To Cart

À propos du designer

Michel Ducaroy

Le designer français de sièges Michel Ducaroy (1925-2009) est principalement connu pour son Togo Sofa iconique, inspiré par le Pop Art et produit par la marque de design haut de gamme Ligne Roset.

Ducaroy a grandi au milieu du design industriel : sa famille possédait une usine de meubles qui équipaient à la fois l’intérieurs de clients privés et celui de paquebots de croisière construits dans les ports de Normandie. Il a étudié la sculpture à l’École Supérieure Nationale des Beaux-Arts à Lyon - une spécialisation que l'on remarque dans les silhouettes distinctives de son travail de design. Il a lancé son studio de design en 1952.

En 1954, Ducaroy a commencé à travailler avec Ligne Roset, une entreprise familiale se consacrant à la production de sièges français haut de gamme. Dans les années 1960, il était l’un des designers clés de la marque, favorisant les formes biomorphiques et les matériaux synthétiques de haute technologie, comme la mousse, le plastique thermoformé et les tissus matelassés. Ses grands succès avec Ligne Roset incluent les collections Adria, Kashima, Koufra, Safi et Kali.

Cependant, c’est Togo, à la forme d’oreiller et au corps sans structure et rempli de mousse, qui a permis à Ducaroy et à Ligne Roset de se démarquer dans le monde du design. Lancés au Salon des Arts Ménagers de 1973 à Paris, les Togo Sofas and Seats ont depuis été vendus à plus d’un million de consommateurs dans plus de 50 pays.

Ducaroy a pris sa retraite dans les années 1980 et s’est éteint à Lyon en 2008. Son canapé emblématique est toujours fabriqué à ce jour.

À propos du Fabricant

Ligne Roset

L’entreprise française de meubles haut de gamme Ligne Roset a démarré en 1860, lorsqu’un jeune ancien serveur, Antoine Roset (1841-1893), ouvre un atelier de menuiserie dans un petit village de l’Ain, dans l’est de la France. Son entreprise, Veuve A. Roset, se spécialise dans les cannes, puis rapidement dans les parasols.

Lorsque la mode change vers la fin du 19ème siècle, l’entreprise se tourne vers la production de structures de chaises et de tabourets. Au moment de la mort d’Antoine en 1893, Veuve A. Roset se consacrait exclusivement à la production de meubles. La femme d’Antoine, Marie-Victorine (1854-1923) lui succède, suivie par son fils Emile (1882-1946) dans les années 1910. En 1936, Roset produit ses premières assises tapissées, principalement en cuir.

En 1946, l’entreprise passe à sa 3ème génération, Jean Roset (1920-1999), jouera un rôle majeur dans le succès de la marque Roset à l’international. Dans les années de l’après-guerre, Jean transforme l’entreprise pour répondre aux demandes de la reconstruction en redirigeant la production vers le marché des contrats - en développant des lignes de meubles modernes inspirées par le style scandinave, adaptées aux écoles, aux universités, aux hôpitaux et à d’autres espaces publics. Au milieu des années 1960, l’entreprise produit des créations plus expérimentales, utilisant souvent de la mousse Dacron, destinées au marché résidentiel. Les exemples incluent le Canapé Modulaire Asmara (1966), ainsi que l’Adria Lounge (1968) de  Michel Ducaroy.

1973 est une année importante pour Roset : l’entreprise se rebaptise « Ligne Roset » les premières boutiques au nom de la marque ouvrent et le canapé Togo par Michael Ducaroy, emblématique et à la forme de coussin, est lancé. Vers cette période, la 4ème génération de Roset, Pierre et Michel, rejoignent l’entreprise, qu’ils dirigent encore à ce jour  La réputation de l’entreprise se développe au 21ème siècle, en grande partie en raison du caractère hautement éditorial des collections de Ligne Roset comme le canapé Zen  par Claude Brisson (1986), le canapé Profile par Jean Nouvel (1988), le canapé Jean Charles par Jean-Charles de Castelbajac (1988), le canapé Facet  par Ronan et Erwan Bouroullec (2005), le canapé Moel par Inga Sempé et le canapé Pumpkin, conçu initialement par Pierre Paulin en 1971 et mis en production par Ligne Roset en 2008.